Interdiction des OGM : les éleveurs français sont inquiets

Les éleveurs français redoutent une éventuelle interdiction d’importer les OGM par Bruxelles. Actuellement, trois quarts du cheptel français est nourri aux produits OGM. Leur interdiction mettrait en péril la compétitivité du secteur, selon Coop de France.

 

Les éleveurs redoutent une interdiction des OGM. Leur compétitivité serait en jeux. Rabais : 12%.

 

C’est une étude portant sur les effets toxique du maïs NK 603, génétiquement modifié par Monsato, qui a mis le feu aux poudres. Le biologiste Gilles-Eric Seralini, a étudié pendant deux ans les effets de ce produit sur 200 rats. Lesquels ont développé une tumeur au foie et aux reins au bout de quatre mois. Face à la toxicité du maïs NK 603, le gouvernement français s’est engagé à interdire l’importation de cet OGM, si les risques sanitaires sont confirmés par l’ANSE. Un maïs qui, pour l’instant, n’est pas importé en France. Pour autant, une interdiction plus large des OGM inquiète les éleveurs français.

Des OGM dans 80% de l’alimentation

Actuellement, l’alimentation animale est composée à 80% de produits OGM. A titre d’exemple, l’Union européenne importe chaque année 40 millions de tonnes de soja OGM. Cette substance pèse 1/3 de l’alimentation animale. « Leur interdiction mettrait par conséquent en péril la compétitivité des éleveurs français. Le soja garanti sans OGM coûte en effet 12% plus cher », affirme Valérie Bris, responsable de l’alimentation chez Coop France, qui représente 70% des entreprises du secteur. Ce qui augmenterait le coût de l’alimentation en France. Autre crainte des éleveurs : le risque de voir une rupture dans les chaînes d’approvisionnement.

Christine

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s