Rihanna, une usine à hit en perdition ?

Des chansons, sans intérêt et ultra simples. Un texte pauvre en vocabulaire. De plus en plus.

Rihanna propulsée au rang de star en 2005 dévoilerait-elle enfin sa nullité ?
Être une artiste préfabriquée n’est pas toujours facile. Un joli minois, une bonne mélodie et 2 ou 3 accroches ne suffisent plus. Bien sûr, on ne peut pas critiquer une gamine 17 ans désirant de devenir riche et célèbre. Il faut juste noter que pour durer, Rihanna est prête à faire et surtout chanter n’importe quoi. Elle n’est pourtant pas la première à interpréter des chansons complètement débiles à la mélodie entêtante. On sait que la musique est une usine à « fric » et que les artistes préfabriqués ont toujours existé dans le monde de la musique surtout « pop ».

La limite est-elle atteinte ? Non. Grâce à un bon marketing et à d’excellents producteurs, les ventes de ses albums sont au beau fixe.

 

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s