Dans quelle mesure un journaliste gastronomique peut exprimer librement son point de vue quand il est invité ?

Dans quelle mesure un journaliste gastronomique peut exprimer librement son point de vue quand il est invité ?

Quand Machin, le célèbre critique gastronomique est invité, il refuse d’exprimer publiquement son point de vue. Il se souvient … Il finissait son repas à la Tour de Babel quand monsieur Bidule, le patron de l’établissement, s’invitât à sa table. Café, armagnac, les deux hommes sympathisèrent très vite ; le courant était passé. Ils échangèrent leurs numéros de téléphone, ils allaient se revoir, pas de doute. Bidule lui offrit le repas : « tu roules certainement pas sur l’or, t’es encore débutant ». Deux jours plus tard, après publication de son papier, Machin avait les deux yeux au beurre noir…

clavier paresseux

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s