Cherie Blair vs Jacques Chirac : une blague culinaire à l’origine d’un Paris sans J.O. 2012

« Vous ne pouvez pas vous fier à un peuple qui cuisine aussi mal que ça ». C’est ce qu’aurait dit des britanniques le président français Jacques Chirac à Vladimir Poutine et à Gerhard Schroeder, en 2005, lors d’une réunion du comité d’organisation des Jeux Olympiques à Singapour. C’est le président de ce comité, Sébastien Coe, qui lâche cette indiscrétion dans son livre « Courir ma vie ». Toujours selon cette même source, Cherie Blair en aurait pris ombrage, au point de hurler « comme un putois » contre le président français et de provoquer son départ précipité. Du temps de parole libéré mis à profit par Tony Blair pour défendre la candidature de Londres comme ville organisatrice des J.O. 2012. Paris, auparavant favori avant la réunion de Singapour, a été finalement battu par Londres lors du dernier vote (50 voix à 54).

Jean-Luc

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s