Je suis fatiguée

On est vendredi, et je suis fatiguée. Ce matin, mes yeux s’ouvrent, d’un battement de paupière je regarde mon réveil, il est 5h39. Ce soir le week-end commence, la journée va être longue. Après ce moment de panique, mon bon sens reprend le dessus, j’ai le temps… le vendredi moins de monde sur la route.

Il fait nuit, silence dans la maison, seuls les ronflements de Zoé, chien de son état, m’évitent de replonger dans un sommeil qui serait réparateur. Je suis fatiguée, je m’étire, et me lève. Et là sans m’en rendre compte, la routine matinale se met en marche, ma petite entreprise, comme une ligne de travail sur une chaine automatique, le fordisme matinal ! Salle de bain, dressing, cuisine, les chiens dehors, voiture… et sans m’en rendre compte la radio m’annonce 6h15.

Je suis assise dans ma voiture et là, la phrase revient dans mon esprit comme l’air d’une chanson célèbre de Serge Lama : je suis fatiguée. Comme le robot de la chaine de montage, je suis la route, sans me souvenir où je suis réellement passée. La radio en bruit de fond me fait l’effet d’une fin de soirée en boite de nuit, où l’on ne sait plus quelle chanson passe. Un brouhaha qui est stoppé net par le sérieux de 7h00 : le journal. Je ne retiens que cette info :  les sénateurs qui sont contre le cumul des mandats saufs pour eux, et là je fais le paralèlle avec mon état de ce matin, je suis fatiguée, et de mon coté je cumulerai bien les heures de sommeil !

J’arrive aux portes de Paris, je ne suis plus seule, d’autres lève tôt volontaires ou pas s’accumulent sur la route. Je regarde à droite et à gauche, comme un miroir j’observe les visages de ces conducteurs et conductrices, et je me vois. Ils sont fatigués, nous sommes fatigués.

France télévisions s’éveille, l’Université prépare les salles, je pose mon sac. Allez haut les coeurs ! Réveillez vous ! La méthode Couet ne fonctionne pas ou plus, un café, puis deux, je me raccroche à l’idée que la caféine est un remède éfficace. On est vendredi, et je suis fatiguée.

Isabelle

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s