Pas facile de sentir le graillon

Une petite odeur de graillon m’enveloppe et me dérange. Je ne regrette pourtant pas d’avoir déjeuné dans ce petit resto coréen du 15e. Le poulet pimenté était un délice, relevé à souhait, et laisse encore au palais des sensations de voyages lointains. Mais cette odeur… Le résultat de plats préparés sur plaque chauffante. Mon goût et mon odorat sont en lutte. Je redoute le moment où le plaisir gustatif s’effacera.

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s