Alain Robert, le spiderman français , grimpeur des sommets urbains

Question : pourquoi Alain Robert n’est pas un grimpeur comme un autre ?


« L’escalade est ma passion. C’est ma philosophie de vie. Avec 66% d’invalidité et un vertige que je ressens à chaque instant, je suis devenu l’un des meilleurs grimpeurs en solo intégral ». Propos tirés du site personnel d’Alain Robert, bientôt 52 ans, grimpeur professionnel. Quelques mots qui pourraient faire de lui un un grimpeur comme un autre. La conviction. La peur et le handicap à surpasser, chez lui l’épilepsie, conséquence d’une chute sur la tête de quinze mètres quand il avait 20 ans .Enfin, la réussite, au moins revendiquée, qu’un palmarès à faire pâlir, confirme : parmi ses faits d’armes, l’escalade à main nues de la façade de la tour Burji Khalifa, à Dubaï : 828 mètres.  Pourtant Alain Robert n’est pas un alpiniste comme un autre. Son surnom : le spiderman français. Parce qu’il s’est spécialisé depuis 1994 dans l’escalade urbaine en solo intégral. Autrement dit, l’ascension de gratte-ciels à mains nues et sans aucun matériel d’assurage. Il fait son parcours comme ses contemporains, les alpinistes renommés que sont Destivelle, ou Edlinger. Mais l’accident a modifié durablement la trajectoire. Et écrit dans son livre, « Haute tension » (Cherche midi éditeur) : « Le Vercors, c’est magnifique. Mais contempler une ville au sommet d’un gratte-ciel, c’est juste sublime. Ce qui était une nécessité est devenue une opportunité, presque une addiction. » Il compte aujourd’hui 130 buildings à son actif et… l’obélisque de la Concorde. Denier exploit, jeudi 20 mars, l’escalade de la tour Total située à La Défense (Hauts-de-Seine) et haute de 186 mètres.

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s