Notre santé et l’absentéisme au travail seraient liés à une durée de sommeil précise

Dormir ni trop peu ni pas assez. Une question de santé publique. Explications en chiffres.
Man comfortably sleeping in his bed

Pour rester en bonne santé, les femmes doivent dormir en moyenne 7 heures 36. Avec 12 minutes de plus, les hommes ont besoin de 7 heures 48. Les individus qui ne sont pas dans cette moyenne ont plus de risques. Ils totalisent 8 journées d’arrêt de travail en plus à leur compteur. Les chercheurs ont même chiffré le coût de ces arrêts maladies. Un sommeil maîtrisé, permettrait aux finlandais de réaliser 28% d’économie.

Des données brutes incomplètes

Cette étude ne donne malheureusement pas d’information sur la qualité du sommeil. Or, on sait désormais  ce qu’est un sommeil dit « réparateur ». Celui-ci intervient lorsqu’il respecte les phases de sommeil. L’idéal serait donc de maîtriser sa durée de sommeil, autant que sa qualité.

L’enquête réalisée par des chercheurs finlandais a observé deux types de données. L’idée étant de répondre à une question simple. Le temps de sommeil a-t-il une corrélation avec les arrêts maladie ?. Ces arrêts de travail sont communiqués par Kela, la sécurité sociale Finlandaise. Cette enquête a observée le sommeil de 1885 hommes et 1875 femmes. Elle aura durée 7 ans.

Castor

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s