Pourquoi il ne faut pas nourrir les animaux sauvages

Les riverains des forêts nourrissent les animaux sauvages. Les conséquences sont néfastes. Pagaille à bord.

Maurice joue à cache-cache

Maurice, 3 ans, 60 kg, est un sanglier qui sème la zizanie à Fontainebleau. Lorsque la faim le tenaille, il sort de sa forêt et s’aventure dans les pavillons voisins. Il fait de nombreux dégâts : poubelles renversées, vols de fruits, grillages abîmés et trous dans les jardins.
Pour terminer sa balade culinaire, Maurice rend visite tous les soirs à ses amis boulistes qui lui offrent des restes de repas. Le succès est tel que d’autres sangliers viennent à leur tour réclamer leur pitance.

Très souvent les usagers et les riverains des massifs forestiers se plaisent à nourrir les animaux sauvages en forêt ou en zone urbanisée : sangliers, renards, chevreuils. Mais cette initiative est déconseillée car elle modifie le comportement de l’animal : il ne fuit plus l’homme.

Dans le but d’obtenir à manger, les animaux de la forêt se rapprochent des villes, traversent les routes et peuvent provoquer des accidents de la route.
La rencontre nez-à-groin avec un sanglier en pleine ville est dangereuse. Un animal sauvage, même gourmand, garde son instinct imprévisible.

Les dégâts matériels sont nombreux : clôtures abîmées, jardins saccagés,  déchets ménagers éparpillés au bonheur des petits rongeurs.

Les animaux sauvages doivent se nourrir exclusivement des ressources de la forêt. Les sangliers, par exemple, s’alimentent de fruits forestiers (glands, faînes, châtaignes), de vers de terre ou de larves.

En prévention, l’ONF informe les riverains sur les risques liés au nourrissage des animaux sauvages et aux déchets laissés en forêt.

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s