Etats-Unis : la stratégie du pire en Irak/avaient planifié l’invasion de l’Irak

 » La guerre pour la guerre » voilà ce qui aurait conduit les Etats-Unis à déployer ses troupes en Irak. La décision aurait été prise en 2001, une dizaine de jours après le 11 septembre.

Les affirmations de Wesley Clark, ancien général des forces armées des Etats-Unis vont même plus loin. Le Pentagone aurait reçu du Secrétaire d’Etat à la Défense d’alors une feuille de route bien précise : en 5 ans, attaquer 7 pays au Moyen-Orient et en Afrique.

Irak, Iran, Syrie, Libye,Liban, Somalie, Soudan, des pays dans la ligne de mire des Etats-Unis. Sans aucune raison objective, selon Welsley Clark. L’ancien général affirme qu’un haut responsable du Pentagone lui aurait montré une simple feuille de papier stipulant le nom des pays visés par ce plan d’invasion planifiée par les faucons du gouvernement.

 

Wesley Clark assure que l’invasion de l’Irak n’a aucun lien avec le terrorisme ou les dérives dictatoriales de Sadam Hussein mais relève uniquement du sentiment de toute puissance des autorités américaines de l’époque. » Elles étaient sûres que la meilleure armée du monde était en mesure de prendre de contrôle de n’importe quel pays ». L’invasion de l’Irak n’aurait été qu’une démonstration de force selon Wesley Clark . Ou l’illustration de la stratégie du pire : la guerre pour la guerre.

 

Marine

Publicités
Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s