Postmodern Juke box, une plongée dans le jazz du 20e siècle

Premières notes : irrépressible envie de battre la mesure, ou de trottiner sur place. Oui c’est du jazz, du vieux jazz, du début du 20e siècle sans doute. Ce rythme soutenu qui ramène la bonne humeur dans les cœurs.

Un quatuor jazzy joue : deux blacks, un géant roux barbu avec catogan, et un rital. Lui on l’identifie grâce à ses chaussures bicolores, çà fait tout de suite mafia sicilienne.

Le groupe, c’est Postmodern Juke box, ils font une tournée en Europe, et faut pas les manquer.

Contrebasse, piano droit, batterie, clarinette plus le rouquin qui chante, scande chaque tempo d’un grand coup de queue de cheval sur le côté, le visage marqué de mimiques exprimant dégoût, joie ou méchanceté.

Il est un spectacle à lui seul ce chanteur, il n’est sans doute pas le meilleur dans sa catégorie, mais il fait vivre son plaisir, sa passion.

(video)

Sur la vidéo : le décor, c’est un vieux bar de la Nouvelle Orleans. Enfin c’est ce qu’on imagine quand on n’a jamais mis les pieds là-bas. Avec même une pépé derrière le comptoir, on s’y croirait.

Michèle

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s