Cinéma : la France veut garder ses talents

Le gouvernement veut élargir ses critères d’octroi du crédit d’impôt en faveur du cinéma français.

Jusqu’alors limité aux films dont le budget ne dépassait pas 7 millions d’euros, le crédit d’impôt pourrait concerner tous les films. Les conditions pour bénéficier de cette niche fiscale seraient aussi élargies puisque que le film pourra être réalisé en langue étrangère du moment qu’il est tourné à 60 % sur le territoire français. Le CNC se bat pour faire passer cette loi Création dont les retombées économiques seraient multiples : création d’emplois, exportation des films, développement du tourisme. Il faut savoir qu’un euro de crédit d’impôt rapporte trois euros à la France. Mais au-delà de ces considérations économiques, ne s’agit-il pas de lutter contre la fuite des talents ?

Vér@

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s