Annie Une levée partielle de l’anonymat en cas de dons de gamètes est-elle envisageable et dans quelle limites ?

Il appartient au CE de répondre à cette question

En l’espèce 2 personnes mariées, issues toutes deux, d’un don de gamètes, souhaiteraient savoir si leur père biologique est à l’origine d’autres dons de gamètes.

En effet ils envisagent d’avoir des enfants et désirent en mesurer notamment les risques d’une consanguinité, même si la probabilité est infime.

Bien que la loi bioéthique soit très stricte, la requérante a juste envie de savoir qui elle est et d’où elle vient.

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s