Confiteor, un roman dans le désordre de Jaume Cabré

 

Un surdoué atteint par la maladie d’Alzheimer. Un roman qui défie les lois de la narration. Traduit du catalan par Edmond Raillard.

Confiteor est l’histoire d’une amitié entre le jeune Adria et son copain Bernat. Une histoire de manque d’amour  car ses parents ont des objectifs très précis pour lui mais ne lui donnent jamais la moindre preuve de tendresse. Une histoire d’amour entre Adria et Sara. des amours contrariées par la vie. C’est aussi l’Histoire de toute l’Europe de 1940 aux années 2000, de Barcelone à Tübingen en passant par Auschwitz. L’histoire d’un violon qui passe de main en main…

Quand Adria décide d’écrire  pour redonner vie à sa femme Sara, il est déjà atteint par la maladie… et l’art de Jaume Cabré va s’appuyer sur cette mémoire défaillante, en mélangeant les lieux, les personnages dans un même paragraphe.

Dans un dialogue, deux interlocuteurs se répondent et tout à coup sans aucune marque distinctive, le dialogue continue mais le lecteur comprend que ce sont deux autres personnes qui se parlent, ou les mêmes 10 ans plus tard ou 10 ans plus tôt.

Parfois l’auteur emploie la 1ère personne du singulier et ce « je » représente le héros du roman, Adria. Au paragraphe suivant, la 3ème personne revient comme si Adria parlait maintenant de lui-même à la 3ème personne ou si ce personnage avait toujours été extérieur.

Au chapitre suivant, l’auteur nous embarque avec de nouveaux personnages, 300 ans plus tôt et l’on cherche , on attend, on guette l’indice qui va nous permettre de raccrocher avec le récit.

On pourrait croire qu’il est difficile pour le lecteur de suivre le fil des multiples intrigues du roman et curieusement une fois commencé, on ne peut plus le lâcher… C’est la mémoire du lecteur qui reconstitue le puzzle et petit à petit on en vient, comme Adria, à se poser les questions essentielles, la vie, l’amour, le Bien le Mal, l’art, le bonheur.

Claire

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s