Soigner le rhume sans aller à la pharmacie

Les remèdes de grand-mère soignent mieux le rhume que certains médicaments industriels.

Ca y est… le froid est arrivé, entrainant son cortège de rhumes. Le rhume est l’affection la plus courante dés qu’il fait froid dans notre pays. Il se manifeste par des éternuements, un écoulement nasal plus ou moins prononcé accompagnés de maux de tête. Pour soigner le mal, les pharmaciens présentent de splendides publicités vous garantissant une guérison trés rapide. Qu’en est-il vraiment ? Contrairement à la confiance qu’accorde le grand public à son pharmacien; une étude de 60 millions de consommateurs affirme que la majorité des médicaments vendus en pharmacie ne sont pas efficaces, certains seraient même dangereux.

Mais, pas de panique, nous avons tous dans nos placards les ingrédients qui permettent de nous soigner sans médicament industriel. Ce sont les fameux remèdes de grand-mère.

Ainsi, avec un bol et de l’eau chaude, l’inhalation décongestionne les sinus, même sans ajouter des huiles essentielles. Pour adoucir votre gorge, coupez en lamelles une betterave, ajoutez du sucre dans une assiette creuse, en sortira un délicieux sirop rouge et sucré.

Un autre sirop est obtenu avec une cuillérée de miel et un citron pressé.

Avec un cataplasme constitué de rondelles de pomme de terre crue, enroulé autour du cou, on obtient un anti-inflammatoire puissant naturel.

Plus insolite encore, cette méthode permettant d’assainir votre chambre. Placez les moitiés d’un oignon cru dans la pièce, elles absorberont les toxines qui sorteront de votre organisme.

A l’approche des fêtes, il existe un médicament naturel festif. C’est le champagne, car il contient des enzymes, du soufre et du phospore qui vont augmenter la tempèrature de votre corps et diminuer la virulence des toxines. Il vous suffit de boire un verre de champagne tiède ajouté d’un sucre avant d’aller vous coucher.

Avec tous ces conseils, vous pouvez envisager de passer des fêtes sans rhume. Mais la première précaution est de vous laver souvent les mains et de les désinfecter avec un gel. Cette période de fin d’année est propice au développement du virus du rhume. Vous allez rencontrer et embrasser beaucoup de gens et fréquenter des lieux trés fréquentés, comme les magasins, les cinémas et les restaurants.

Mais que cela ne vous empêche pas d’envisager des belles fêtes de fin d’année, avec, toutefois, une provision de mouchoirs dans la poche… On ne sait jamais …

 

Yves

 

 

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s