Stage WEB 1: la question qui tue et provoque beaucoup d’interrogations

Qu’est ce que je ressens, ici et maintenant ?  La question posée par Martin est sans doute pertinente dans le cadre de cette formation mais la réponse tarde à venir. Je sens pointer l’angoisse de la page blanche.

Et cela ne concerne pas seulement cet après-midi. Car ces deux jours et demi de formation
ont confirmé ce que je pressentais : la machine à écrire est rouillée. Et je pense qu’il va falloir encore beaucoup s’entraîner avant de retrouver une certaine fluidité.
J’ai heureusement beaucoup appris durant ce stage. Mais il ne suffit pas d’appliquer quelques techniques . Il faut les digérer pour s’en libérer. J’ai l’impression de commencer une nouvelle carrière. C’est à la fois grisant et angoissant. J’aurais sans doute dû m’y mettre plus tôt.

Comme je suis plutôt optimiste de nature, je choisis de positiver. Je retrouve le plaisir d’écrire autrement qu’en « langage télé » et je sais que  travailler sur le web va me permettre d’enrichir cette écriture sur le fond et sur la forme. Donc, pas de panique : il y a une grande inquiétude certes mais aussi beaucoup d’espoir.

 

christine

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s