Adèle, la diva du blues qui ne laisse pas sans voix

A 28 ans, Adèle, la chanteuse londonienne a su se faire entendre. En quelques années, sa voix a transpercé les tubes. Elle a imposé son timbre reconnaissable entre tous.

Prenez le titre « Hello », fermez les yeux, écoutez et vous comprendrez le succès. Elle  débute son single par une conversation téléphonique. La voix apparaît calme, tout d’abord, teintée d’une mélancolie palpable mais contenue. Douce, Adèle chante emplie d’émotions.
Puis vient le refrain, comme un cri de délivrance. Elle libère ses pensées autant que sa voix. Quand d’autres hurlent, la Londonienne monte en puissance, porte, telle une « diva du blues », des notes hautes et longues. Elle crie à qui veut et peut l’entendre, sa colère et ses regrets.
Une rage passionnée qui explique, certainement, pourquoi son clip dépasse le milliard de vues sur YouTube.

Damien

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s