La montre mécanique, une histoire moderne pour une pièce unique

331x331_1380725078L’autre jour je me baladais sans but, sûrement une façon d’avoir le temps. Un moment devenu précis par la lecture de ma montre, il était 17 H 00, les aiguilles  avaient,elles, suivi leur chemin au rythme d’un cœur mécanique.

Depuis le XVIIIè siècle l’heure se lit au poignet, d’abord faite pour orner les bras de ces dames, la montre bracelet n’est devenue masculine qu’avec l’usage militaire. Elle servait aux officiers de marine comme instrument de mesure, elle deviendra ensuite un équipement de base des hommes de troupe au 19ème  siècle.

la reine de Naples, modèle emblématique de l’horloger français Bréguet  invitait déjà au voyage dans le temps. Le modèle Santos conçu pour l’aviateur Albert Santos-Dumont par Cartier, était lui, le premier exemplaire à s’envoler au poignet d’un pilote. Une histoire qui n’a pas perdu de son intérêt de nos jours, chaque manufacture repoussant les prouesses techniques pour vivre avec son temps. A l’heure du tout électronique, du tout plastique, quel plaisir d’avoir un bout d’histoire suspendu à son poignet. Ronde, ovale, tonneau, la montre mécanique se décline dans tous les styles. Un objet au cœur tendre, construit avec des matériaux nobles, acier, or, argent, orné de rubis. Le rubis, une pierre précieuse qui a la particularité par sa dureté de fixer les pièces d’horlogerie, une montre mécanique peut en avoir plus de 200. Souvent à remontage automatique, cet être vivant avance ou retarde au rythme de vos mouvements, loin de la froideur d’un quartz dans une montre électronique. Sensible à la chaleur, au choc, cet objet précieux est un patrimoine qui continuera de vivre et de battre au poignet de vos enfants.

Depuis une dizaine d’années la montre mécanique a retrouvé sa place, objet de luxe, elle est aujourd’hui à nouveau à la mode. Plusieurs marques, un temps disparues, ont été relancées par de grands groupes. La Suisse, pays de la montre mécanique, est le leader de ce secteur d’activité, chaque année il organise les deux plus grands salons de la montre. à Bâle et Genève. Devenue extra plate, moins de 8 millimètres d’épaisseur, capable de vous donner la date sur plusieurs siècles, en tenant compte des années bissextiles, ou pouvant indiquer les phases de lune, la montre, simple gardien du temps, peut devenir magique. Sûrement une façon de résister au temps qui passe.

 

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s