Le Freegan Pony, un restaurant qui cuisine les invendus de Rungis

C’est un lieu unique au monde. Un restaurant qui sert exclusivement les invendus de Rungis. Le Freegan Pony a ouvert ses portes il y a 6 mois à Paris.

Un lieu insolite. Un grand hangar situé juste sous le périphérique de la porte de la Villette. Trois jours par semaine, le fondateur du concept fait le tour des grossistes de Rungis. Aladin Cherny revient souvent le camion plein. Une salade un peu jaunie, un navet trop biscornu. Des denrées impropres à la vente mais pas à la consommation. Une manière de lutter contre la gaspillage alimentaire

Au restaurant, une vingtaine de chefs se relayent pour cuisiner ces fruits et légumes. Le restaurant est végétarien. Une cantine alternative qui fonctionne avec des bénévoles. Une joyeuse anarchie qui fonctionne. Le restaurant ouvre 4 soirs par semaine et accueille en moyenne 80 clients. Le prix est libre. Chacun donne ce qu’il veut. Une manière d’attirer un public très différent.

Mais l’avenir du lieu est incertain. La communauté squatte un local qui appartient à la mairie du 19ème arrondissement. Un procès est engagé pour les expulsés. Ils espèrent que les autorités leur accorde un bail de location à moindre prix. En attendant,  cette communauté s’enorgueillit de faire des repas sans avoir à débourser un seul centime.

 

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s