Comment des journalistes ont ils collaboré pour dénoncer Panama leaks, une fraude fiscale massive

« La plus grande collaboration journalistique depuis quinze ans que nous existons », écrit le Consortium des journalistes d’investigation sur son site.

Au printemps 2015, deux journalistes allemands du Süddeustche Zeitung ont appris par une source confidentielle une masse d’informations provenant du cabinet d’avocats Mossack Fonseca du Panama, un des plus célèbres paradis fiscaux.

Ils ne pouvaient traiter seuls l’information et la vérifier, alors c’est le Consortium des journalistes d’investigation qui coordonnera l’enquête, et mettra en lien des dizaines de médias puissants et reconnus dans leur pays.

Le nom de code de cette enquête, c’est « Prometheus ».

376 journalistes de 109 rédactions de 76 pays ont ainsi réussi à travailler ensemble : du jamais vu !

En France c’est Le Monde qui a collaboré et a sorti l’information le 3 avril à 20 heures.

A cause soi disant de la crise de la presse, l’investigation est souvent vue comme un luxe trop coûteux. Alors des journalistes ont décidé de s’unir et de fonder le Consortium des journalistes d’investigation en 1997.

Leur volonté : lutter contre la corruption. Leur fonds proviennent de fondations privées caritatives, ce qui n’est pas une pratique très française. De fait le Consortium est basé à Washington, même si ceux qui en font partie viennent de tous les pays : des « fouille-merdes » (muckraking) avec une seule envie rester intègre.

 

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s