Le Chupacabra, le vampire mi-homme mi-animal qui fait trembler l’Amérique latine

Porto Rico, 1992. Huit moutons sont retrouvés mutilés, vidés de leur sang. Ainsi débuta le mythe du Chupacabra, aussi appelé « suceur de chèvre ». Cet animal s’attaquerait au bétail pour se nourrir de son sang.

Du Mexique en Argentine, la rumeur enfle. D’autres carcasses de chèvres, vaches, chevaux sont découvertes dans différents pays. Chacune porte des marques de morsure au cou ou à la poitrine. Le Chupacabra devient ainsi une légende urbaine, relayée par les médias. La série X Files lui consacre un épisode.

Ce « vampire » chasserait la nuit, tuant sa proie avec férocité et rapidité. Son aspect varie d’une version à l’autre. Certains disent qu’il ressemble à un singe aux yeux rouges. D’autres qu’il s’apparente à un coyote galeux. On évoque même un extraterrestre. Autre théorie : le Chupacabra résulterait de manipulations génétiques faites par l’armée.

Reste qu’aucune étude scientifique n’a vraiment permis de confirmer le mythe. De nombreuses photos se sont avérées truquées. Et certains spécimens capturés n’étaient en réalité que des animaux malades, souffrant de malformations.

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s