Les Saisies : j’améliore enfin ma descente en ski

téléchargement

 

 

 

 

 

 

 


Ma première journée de ski aux Saisies. La joie d’être là. Mes premières courbatures.

Nous arrivons enfin à notre Chalet à Haute-Luce. Elie et moi  sommes dirigés vers le local de ski. J’obtiens enfin le sésame ! Mes skis et bottes sont à ma taille.
Chaussés, les forfaits en main, nous explorons enfin le domaine. Nous décidons d’aller step by step. Elie sort le plan des pistes. La décision est prise pour le premier jour pas de pistes trop difficiles. Nous faisons du ski depuis longtemps. Mon mari ski très bien. J’ai des progrès à faire. Cette année j’ai décidé de récupérer le niveau 3 étoiles. Avec Elie je fais une dernière rétrospective sur mes dernières descentes de ski.
Avant chaque remontée mécanique, je mets en pause mon téléphone.
Je choisi la musique qui va accompagner ma prochaine descente. Les écouteurs sur les oreilles je me déplace au rythme de la musique.
Elie me filme sur le télésiège, et prend des photos des alentours.  Je me suis fixé un but progresser dans mes virages. Il fait très beau un peu froid, mais chaque descente me réchauffe un peu plus.
La joie d’être là est plus forte que la légère brise du vent qui me fouette le visage. Mes progrès sont impressionnants, je prends  enfin confiance en moi. Ma nouvelle tenue de ski me donne fière allure.
Le paysage est tellement beau. Les sapins sont recouverts d’un épais manteau blanc. Ce décor me donne la pêche.
Mes virages sont plus fluides, mes genoux arrivent enfin à se plier. Elie décide de filmer ma prochaine descente. Armé de son appareil photo, il me donne le signal avec son bâton. Je me lance sur la piste les écouteurs aux oreilles. Dans ma tête je visionne tous les défauts à ne pas reproduire. Les genoux bien pliés, bâtons en mains, je m’applique dans les  tournants. Je repense même à la scène du planté de bâton dans les bronzés. Après chaque virage  je ressens un grand plaisir. Mes skis donnent enfin se léger crissement sur la piste. Les mouvements que j’attendais depuis des années sont enfin acquis.
Le soleil brille encore un peu même si la fin de l’après midi arrive. En fin de journée je sens la fatigue dans mes jambes,  le froid commence à se faire sentir. Il est temps de rentrer.

Eve-Marie L

 

 

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s