Voyage au cœur du Vietnam

Angle : Quelles sont mes premières impressions au réveil à Hanoï ?

 

Surtitre :

C’est un bruit continu et assourdissant qui m’a réveillée la première fois. Celui du flot des scooters. A travers ma fenêtre, je les aperçois par centaines envahir les ruelles. Un spectacle surprenant.

Il est à peine 6 heures du matin.  Et Hanoi se réveille. Comme moi. Malgré la fatigue du voyage et le décalage horaire, ma curiosité me pousse à sortir du lit. Dans la rue, mes premiers pas sont hésitants. Comme ceux d’un enfant qui apprend à marcher. Immédiatement, je ressens la chaleur et l’humidité. Elles m’oppressent. Mais mon corps devra s’y habituer. J’ai prévu de rester 15 jours au Vietnam.

A ces premières sensations se mêlent déjà des odeurs. Celles de la rue bien sûr, mais aussi celles de cuisine qui émanent  du trottoir d’en face.  Une famille est attablée sur de minuscules tabourets en plastique. C’est l’heure du petit déjeuner. Ici, on mange dans la rue aux milieux des passants, à deux pas des scooters. Et c’est comme ça du matin au soir. Une scène improbable pour une occidentale, plutôt habituée au calme et à la solitude du petit déjeuner. Au menu : du riz. Et du bouillon qui mijote sur le feu. Alors qu’ils s’apprêtent à manger, nos regards se croisent. Nous n’échangerons aucun mot, simplement un sourire.

 

Bénédicte

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s