Quand mon ventre prend part à ses caprices

Un coup de pompe m’assomme après un déjeuner copieux dans une brasserie. J’éveille ma conscience pour garder les notions acquises. Mon cher ventre est le deuxième cerveau du corps humain. Il a l’air empâté et le psychique ne demande qu’à vouloir se reposer. Un confortable divan ferait l’affaire pour m’extirper dans mes rêves lointains. Les rêves du subconscient restent éphémères par intermittent. Lorsque je me déconnecte de l’attention captée et assimilée en cours. C’est un peu me forcer par obligation, laissant les caprices incessants de mon repas digéré. Celui-ci tient absolument à contrôler mon cerveau pour insister à dormir. Le soleil transperce les fenêtres teintées entrouverte, la chaleur salue son come-back. Une atmosphère assez lourde y règne dans la salle informatisée. Difficile de me concentrer sur ce que je ressens ici et maintenant. Les minutes défilent sous nos yeux sans nous attendre. Même pour 30 petites minutes. Je suis attentive aux songes du repas ingurgité. Il fait son tri tranquillement. M’amenant tout le corps sur une position assise. Les réflexes sont lents et le cerveau un peu en compote. Mes paupières m’alertes qui vont me lâcher. Je fais tout pour tirer ma tête de la surface. Pas facile hein, quand tu y tiens ! Cela m’oblige à m’activer un peu plus qu’à l’accoutumé. Un petit verre d’eau s’impose comme un effet d’électrochoc. Attendant que le prof puisse me dire à échelle égale son ressenti. Histoire que je ne sois pas la seule à éprouver le chant de l’intestin.

Déborah

 

 

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s