Sieste écrite, une aventure ressentie en plein cours

Chaque fois, une nouvelle aventure, une nouvelle expérience, ce stage. Je rentre dans cette pièce où je sais que ma table d’écriture m’attend. Cette fois-ci je dois parler de mon ressenti, une façon surement d’exprimer si tout se passe bien. Je viens de me faire piquer mon journal par mon boureau d’écriture, un vrai lien social  cette équipe.

Le silence occupe la pièce, pas un bruit, une vraie ambiance de travail. Pourtant au moment de reprendre le clavier en main, je sent bien que l’heure serait plutôt à la sieste, mon cerveau s’est embrumé, les lourdeurs du repas me pèsent. J’arrive a écrire ces quelques lignes porté par l’envie de sentir encore une fois mes doigts s’agiter sur le clavier. Une façon surement de parler sans rien dire, mais là au moins pas besoin de gestes ni de parole pour le bel endormi que je suis.

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s