Sport : « J’étais champion de France de Ping-Pong avec les sourds »

Le pari réussi d’un champion sourd. Vainqueur de tennis de table. Premier en France !

En smashant d’un coup de raquette, la petite balle blanche rebondit à toute allure sur la table. Simon marque le dernier point. Surprise générale, il vient de battre son adversaire en six sets.

Depuis deux heures trente au tennis de table. Les larmes lui montent aux yeux. Le public applaudit et crie de joie. Simon va saluer son adversaire et l’enlace en souriant. Le public l’entour et le hisse sur les épaules, à bout de bras…

Simon était champion de ping pong à l’âge de 17 ans. Avant, il faisait du ping pong dans un collectif d’entendant depuis six ans. À ce moment-là, grâce à un ami, il a appris qu’il y a une compétition de sourds dans un club de sports divers pour sourds. Tout de suite, il adhère au club de ping pong mais au moment des faits, il était mineur. Entre un et deux mois qui ont suivi, il fait sa première compétition de championnat de France à Valenciennes. Au début, il était très anxieux, du fait, qu’il y a un troupeau de sourds signants.

Son premier objectif étant de jouer pour la première fois avec les sourds.

Dans une « poule » de quatre joueurs. Simon jouait avec ses adversaires à tour de rôle. Ensuite, il arrive directement à la première place et accède à la demi-finale. Vient ici, où il s’est rendu compte qu’il change d’objectif intialement prévu pour être au-delà de ses compétences. Il était indéniablement motivé par ses capacités de jeu. Que son objectif étant de posséder une grande victoire personelle. À présent, arrivé à la finale contre un joueur plus performant qu’à son niveau de jeu. Le duel survient et là, c’est le début d’une laborieuse aventure. Puisque le match a perduré 2h30, un match qui tient en haleine par de longues échanges de frappes entre deux joueurs expérimentés aussi bien l’un que l’autre.

À la surprise générale, il remporte le premier set de 11 points. Simon sentait que la partie n’était pas terminé pour autant. Car son adversaire pouvait surgit à tout moment pour récupérer ses points perdus. Il est resté à sa concentration avec une grande confiance, suivi de sa méthode stratégique qui n’a pas nécessité de changement. Au fur et à mesure du match, son partenaire l’a battu à deux set contre un. La nervosité se fait ressentir pour Simon qui n’aimait déjà pas perdre. Mais, une petite voix intérieure lui disait de ne pas baisser les bras. Le public était de son côté en l’encourageant. À cette période précise, Simon a vaincu en remontant en un set. Il lui restait deux set pour finaliser le match. Un affrontement difficile que Simon provoque à son partenaire adverse par le biais du regard, et de son remaniement de jeu. L’adversaire a saisi que Simon essayait de clore l’affaire au plus vite.

Pour le côté humoristique, ses amis hésitaient à vouloir faire une partie avec lui. Cela fut une expérience très riche, d’ultimes rencontres au sein de la communauté sourde, et surtout une estime reconnaissance de cette dernière à son égard.

Par Déborah

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s