Le parcours d’un petit mouton voyageur, mon trajet en transports en commun

Un parcours du combattant pour se rendre au boulot.

Tous les matins, c’est la course afin d’arriver à l’heure au bureau .  Un vrai parcours du combattant avant la destination finale le tout en 35 minutes.

Il est 8h30 c’est l’heure d’y aller, ce matin là je commence le travail à 9 heures.

Afin de gagner du temps, j’emprunte un raccourci à travers un petit square puis j’accède à un escalier en bois qui descend juste en face de la station.

La première difficulté rencontrée de mon trajet c’est cet escalier . Il comporte une quinzaine de marches et s’avère très glissant par temps de pluie ; j’en ai déjà fait les frais en partant en « glissade incontrolée »,  bien entendu c’est pire avec le gel là c’est mission impossible.

C’est la météo annoncée pour la journée qui m’indique en quelque sorte quelles chaussures sont les plus appropriées ce matin afin de faire le trajet.

S’il fait beau je sors mes talons hauts, s’il pleut la hauteur du talon diminue considérablement.

En bas de l’escalier se trouve une avenue très passante, je suis obligée de la traverser afin d’atteindre mon quai de tramway situé juste en face.

J’appuie frénétiquement sur le bouton piétons au feu de signalisation et j’attend j’avoue plus ou moins patiemment que le feu passe au vert.

J’aperçois mon tramway arriver et ce foutu feu qui est toujours au rouge, mon tram me passe du coup sous le nez.

Quand je peux enfin traverser je n’ai plus qu’à attendre le prochain soit dans 4 minutes parfois 6 minutes.

4 minutes aux heures de pointe c’est long, trop long, le tramway T6 est victime de son succès. Les trains sont en nombre insuffisants par rapport au nombre de voyageurs.

J’accède enfin à une rame de tramway, les portes s’ouvrent sur des voyageurs compressés aux visages fermés .

Je n’ai que 3 stations à faire afin d’accéder à ma ligne de métro mais c’est déjà du sport pour rentrer et essayer de s’accrocher quelque part afin de garder son équilibre. La conduite des conducteurs est parfois un peu raide.

Je suis débout bien accrochée. Un véritable « corps à corps » commence avec les autres voyageurs de la rame.

J’arrive au métro mais au moment de sortir de ma rame, je sens une douleur derrière ma jambe gauche. Surprise je me retourne c’est une poussette qui vient de percuter ma jambe. Je lance un regard noir à la femme, je ne sais même pas si elle s’excuse  je n’entends pas avec la musique de mon casque.

Je jette un coup d’œil à ma jambe , youpi mon bas fin est légèrement filé. Je suis bonne pour en acheter un autre entre midi et 2. Elle commence bien, cette journée.

Je me retrouve ensuite perdue au milieu d’un flot d’une centaine de voyageurs. Ils se dirigent tous vers le métro Chatillon Montrouge, la ligne 13.

Je me sens comme un petit mouton suivant le troupeau je  n’ai hélas pas d’autre choix.

J’empreinte l’escalator bondé de voyageurs, je les double afin de gagner du temps en montant les marches d’un pas décidé.

J’arrive sur le quai du métro, la première station de la ligne 13, je me place juste au niveau du quai pour être juste en face de ma sortie.

Je n’ai que 2 stations de métro à faire, la plupart du temps nous devons patienter quelques minutes pour « régulation de trafic » nous annonce le conducteur.

Enfin nous repartons, les minutes précieuses s’écoulent.

Je surveille l’heure, j’ai l’impression de faire un marathon.

Quel temps vais je mettre aujourd’hui , vais-je améliorer mon record ?

J’arrive à ma station finale, je regarde la volée de 40 marches à grimper. Avant de m’élancer je me dis que c’est un bon exercice pour mes mollets et mes fesses. Je les grimpe sur la pointe des pieds.

J’ai compté 75 marches à l’aller en tout c’est pas mal au final !

J’arrive au travail il est  9h05 je suis presque à l’heure ouf ! Je m’en sors pas trop mal mais peut mieux faire.

 

 

en commun aux heures de pointe.

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s