Bébé tigre en Seine-Saint-Denis : les dealers engrangeaient du cash en vendant des selfies avec l’animal

Question d’angle :  quel commerce s’est organisé autour de ce bébé tigre ?

 

Des vendeurs de drogue de Seine-Saint-Denis facturaient leurs « clients » qui souhaitaient se prendre en photo avec le fauve.

 

Vous reprendrez bien une dose de selfie ? C’était devenu l’attraction de la Cité des Boute-en-train, à Saint-Ouen. Un bébé tigre et des clichés tarifés. Autour de 5 euros : le prix pour s’offrir un souvenir avec l’animal et crâner sur les réseaux sociaux.

Les dealers avaient trouvé le bon filon pour arrondir leurs fins de mois. Il n’y a pas de petit profit.

Au cours d’une banale garde à vue pour trafic de stupéfiants, les policiers ont vent de ce félin clandestin. Et du business qui s’est organisé autour de lui. Ils se mettent sur la piste de l’animal. Devinant les forces de l’ordre sur ses traces, ses « maîtres »  finissent alors par l’abandonner.

Le tigre a finalement été retrouvé au bord d’une route à Noisy-le-Sec. Pour lui, l’histoire se termine bien : il a été recueilli par une association de défense des animaux, qui l’héberge depuis samedi dans un refuge de la Loire.

 

Séverine

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s