Mathématiques : La curiosité comme moteur d’un bon apprentissage

Les professeurs de mathématique ont un langage à part entière que leurs élèves ont souvent du mal à appréhender. Des chercheurs se sont penchés sur ce problème de « l’anxiété mathématique ». Pour eux, l’apprentissage des maths doit devenir plus concret pour éveiller la curiosité des jeunes. C’est ainsi qu’ils apprendraient à raisonner correctement. Ce serait un préalable au véritable apprentissage de la langue des maths.

 

franck

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s