Ce que j’aime dans le rugby c’est le spectacle, la force et la grâce

J’aime le rugby car j’aime les histoires. Je pars au stade, je pars au spectacle : quel scénario vont me jouer cette fois les trente acteurs sur le terrain?
J’attends du mouvement, j’attends de l’action, j’attends de l’indécision, j’attends de l’émotion. Le rythme chaloupé du ballon qui passe de mains en mains dans un mouvement construit me bouleverse. La vapeur de chaleur et de sueur dégagée par la mêlée quand les avants s’engagent tête contre tête, dans un grand AAAh repris par des milliers de supporters me transporte. Quand le ballon gardé au chaud dans une forêt de pieds et de corps arqueboutés s’envole tout à coup, chaque passe est une mise en danger qui me fait frémir à l’unisson des tribunes.

Car au rugby, le public fait partie de la fête. Le public a ses couleurs, le public crie et vocifère, le public sent la bière et la mauvaise foi, le public est comme une vague qui s’apaise quand le buteur s’avance et impose le silence dans tout le stade. Ils sont tous comme moi, l’enjeu n’est pas quelques points ou un résultat, l’enjeu c’est la grâce des mouvements et la force des affrontements.
Tout le match je balance entre plaisir et frustration : pendant une heure et demie mon monde est ovale et vibre comme une tragédie. Je n’en connais pas la fin et le chronomètre joue avec mes nerfs. Sous mes yeux, les corps se fatiguent, les épaules se courbent, les pieds labourent la pelouse, les gestes sont moins précis. Je me concentre alors sur les regards : ils sont toujours aussi déterminés, tout va bien. Je serre les poings, une superstition d’enfant pour transmettre de la force. Autour de moi je perçois une émotion commune, presque une communion, l’en-but est une terre promise. S’il ne reste qu’une action pour gagner le match, un essai accordé c’est le bruit et la fureur, un élan physique tout un stade qui se dresse.
Un essai refusé c’est comme une respiration qui s’effondre, je reviendrai la prochaine fois. Même les larmes sont belles au rugby.

 

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s