carré blanc ou carré noir ?

D’abord d’une main ferme séparer un carré de la tablette. Puis je le fait tourner, dans le creux, de ma main. Telle une caresse, je succombe à l’invitation. L’odeur , déjà,  m’évoque de plaisants souvenirs et éveille mes papilles.

Mes doigts transportent le carré vers mon visage puis j’ouvre la bouche et je croque, lentement. Ni trop mous, ni trop durs, les morceaux se cassent sur mes dents. Je ferme les yeux, le feu d’artifice des saveurs attendues peut commencer.

Doucement en fondant, il se liquéfie pour former un nectar qui lorsque je le décide emplit ma bouche. Puis il coule avec délectation au fond de ma gorge me donnant ainsi beaucoup de plaisir.

La nature du carré se dévoile, le pourcentage de cacao, son amertume, son acidité sa douceur, tout chavire. Je perds controle . Et déjà ma main m’invite à poursuivre l’expérience. L’addiction me guette, puis enfin me gagne.

BBR

 

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s