Souvenir d’une balade à vélo mémorable… Dans certaines circonstances l’âge est inversement proportionnel à la performance…

Question d’angle : que m’est-il arrivée lors de ma dernière balade à vélo avec mon papa ?

Une belle journée d’été, courant juillet dans le Jura, je suis venue en famille passer quelques jours chez mon père.

Au petit-déjeuner familial se dessine le programme de la journée, chacun y va des ses propres envies : farniente au bord de la piscine, balades, shopping (entre filles), foot, tennis, j’en passe et des meilleures… ou organisation de la prochaine « Cousinade » ^^(j’ai une grande famille  16 cousins/cousines et 36 petits cousins..) j’adore organiser les fêtes de famille, c’est un vrai boulot je croyais donc avoir trouver une excuse au cas où mon envie ne serait pas retenue.

20 mn plus tard le verdict tombe, ce sera balade à vélo pour tout le monde de 8 à 70 ans…je vous laisse deviner qu’elle était ma préférence ? et départ à 10h30 !

Nous voilà partie, un groupe de 8 courageux plus une contrainte et forcée, moi même….

C’est partie, sur les routes plus que vallonnées du Jura, au démarrages une descente, Yes, je n’aime que ça et le plat… mais cela ne va pas durer après un semblant de plat, première côte, je me motive seule en queue de peloton.

Puis très vite j’en viens à ma mépriser « tu souffles comme un bœuf » « t’es vraiment trop nulle » , « j’en ai marre »,  « je m’arrête, j’en peux plus »…..bref au bord des larmes et/ou de la crise de nerf….

Mon Mari tente une approche d’aide à distance, façon supporter du tour de France sans résultat ! Mon fils Maxence ado et sportif me dit carrément maman fait demi-tour c’est pas grave….

Puis quelques longues minutes plus tard je constate que mon père (bientôt 70 ans) m’a attendu, les autres ont lâchés l’affaire depuis longtemps et sont partis devant. Il m’encourage avant la prochaine côte et sans rien dire pose sa main sur le dessous de ma selle et me pousse comme quand il m’apprenait à faire du vélo sans roulette et nous montons la côte puis les cotes suivantes ainsi, j’ai l’impression d’avoir une assistance électrique mais non c’est bien mon père qui gère son vélo et le mien et tout cela en ayant la délicatesse de ne rien dire aux autres, sauf qu’ils ont tous devinés ont bien rigolés tout en étant tout comme moi très attendrit par l’attention de mon Papa.

Nous avons tous été obligés de reconnaitre que dans certaines circonstances l’âge est inversement proportionnel à la performance .

Karine

 

 

 

 

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s