Voyager en ville : un plaisir renouvelé

Citadin, je le suis et je le reste. La campagne, j’ai rien contre mais que voulez-vous au bout d’un moment, j’ai l’impression d’en avoir fait le tour. Je n’en ai pas les codes alors qu’en ville, je finis toujours par trouver mes repères.

 

Et peu importe la destination. Qu’elle soit située à l’étranger à des milliers de kilomètres ou aux antipodes du canton, j’ai envie d’y passer, tout simplement. Pour mieux la connaitre, comme une rencontre avec une personne.Chaque ville est différente avec sa propre identité. Elle se dévoile à ceux qui la désirent et j’en fais partie.

 

Actuellement, je suis à Nantes. Plusieurs centaines de milliers d’habitants y vivent, y étudient, y travaillent. L’activité est incessante. A mes yeux,  elle est intéressante car elle est grande. Quartiers, rues, rivières, jardins ; il m’en reste des terres à explorer.

 

J’ai choisi un métier en adéquation avec ce goût de la ville. Je suis journaliste. Je vais de ville en ville au gré de l’actualité. Mieux, je suis payé pour raconter ce qui se passe en ville et la raconter sous toutes ses coutures.

La dernière fois, j’avais un reportage plannifié à Saint-Nazaire, une ville portuaire. Rien que l’appellation peut en rebuter certains, moi, elle m’attire.

Ce voyage professionnel, je l’ai préparé. Comme le rendez-vous était en fin de journée, j’ai décidé de visiter la ville autrement. Je me suis levé tôt, j’ai enfilé une paire de baskets et je suis allé courir le long de la mer. Je cours sans bruit et je me faufile dans un paysage varié. Le littoral a vraiment façonné cette ville qu’on dit souvent moche.. Aux entrepôts et aux Hlm de la reconstruction succèdent de belles villas de mer. Les boulevards grisâtres laissent la place au sentier côtier lumineux surplombant des criques et des pêcheries.

 

Le trajet m’a pris une heure et demie mais j’ai l’impression d’avoir exploré autrement cette ville, d’avoir ressenti sa géographie. Cette sortie de running complétée par mon reportage, et oui j’ai aussi travaillé ce jour là  m’auront procuré une impression de séjour en immersion.

 

Je dois quitter Saint-Nazaire, je retourne à Nantes. Suivez mon conseil : faites le tour des villes. Il y a toujours quelque chose à voir dans nos cités.

 

 

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s