Comment prendre ses jambes à son cou malgré un bracelet électronique ?

Quels sont les motifs les plus fréquents d’évasion électronique en France ?

Le non-respect des horaires figure parmi les motifs les plus fréquents d’évasion électronique en France.

Le port du bracelet électronique implique de respecter les horaires de sortie de son domicile. Ces horaires sont imposés par le juge qui a prononcé la mesure.

Cet habitant de Diou dans l’Allier est condamné pour évasion: il a quitté sa maison en dehors des horaires autorisés.  A trois reprises, notamment pour promener son chien.

Le port du bracelet électronique implique également de ne pas quitter le territoire du pays où a été prononcé la sentence.

Un roumain condamné en France pour des faits d’escroquerie a été rattrapé en Italie. Il avait brisé son bracelet « pour assister aux obsèques de sa grand-mère ».

Certains enfin ne se satisfont pas de cette peine de substitution.

Un habitant de Béthune a récemment coupé son bracelet pour retourner en prison. Philippe B. s’est ensuite présenté de lui-même à la maison d’arrêt pour demander sa réincarcération. « A la maison ça n’allait pas. Il y avait des tensions avec ma compagne » a-t-il déclaré.

La justice a considéré qu’il s’agissait quand même d’une évasion. Et a condamné le prévenu à deux mois de prison supplémentaire.

Vincent

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s