Le bracelet électronique permet- il d’aller à la piscine ?

 

 

Le bracelet électronique c’est comme une grosse montre de plongée.

Rien n’oblige le prisonnier à le mettre au poignet, mais pour plus de discrétion,

c’est à la cheville qu’il est le plus souvent placé.

José est porteur de ce dispositif depuis 1 an, il s’est habitué à cet objet.

Une seule contrainte, ce n’est pas discret quand il est en maillot de bain.

 

Mais pour José, ancien champion de natation, avoir du style ce n’est pas important.

Tous les jours il s’offre 1 heure de crawl dans le grand bassin.

Cette contrainte, il la préfère à la prison.

Certes le bracelet le relie à la maison d’arrêt par un signal électronique.

En cas de panne ou d’infraction, le dispositif déclenchera l’intervention des flics.

Mais qu’importe, le bracelet lui procure une liberté dont il n’aurait jamais profité dans sa cellule.

 

L’aménagement de sa peine lui permet de s’épanouir hors des murs.

José purge sa peine en se réinsérant au mieux en milieu aquatique.

 

En aurait-il été de même en milieu carcéral

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s