Nouvel an chinois : les manchots empereurs fêtent l’année du coq sous un froid de canard

Les petits visiteurs du Musée Polaire de la ville de Dalian (nord-est de la Chine) ont eu la chair de poule en admirant une trentaine de manchots effectuer leur première sortie hivernale.

C’est lui le grand c’est moi le petit !

 Il est facilement reconnaissable à sa touffe de plumes jaunes qui lui tombe de chaque côté de sa tête. Le gorfou doré fait partie de la famille des manchots.  Sa petite taille contraste avec son grand cousin le manchot empereur, deux fois plus grand et surtout cinq fois plus lourd que lui. Ces oiseaux qui ne volent pas vivent en Antartique.

A quelques jours de la date officielle du nouvel an (le 28 janvier) leur sortie a attiré de nombreux visiteurs. La foule, en majorité des enfants, a pu les prendre en photo et assister à leur repas. Ces balades dans la neige se poursuivront durant toutes les festivités du nouvel an.

Un signe de bonne fortune

La démarche caractéristique des manchots, dodelinant de la tête, en file indienne a souvent inspiré le cinéma à travers de nombreux dessins animés.

Dans l’imaginaire chinois le gorfou doré symbolise le phénix et le manchot empereur le dragon. Leur double présence est un signe de bonne fortune pour l’année qui démarre.

 

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s