Fabienne, Celle qui chante !

La blonde présentatrice de la météo a des talents bien cachés derrière ses cartes et ses pictos et une passion particulière pour le chant !

De ses années d’enfance à apprendre le piano, elle a gardé une rigueur et une discipline de travail qui l’ont aidée à construire sa carrière. Mais si elle a abandonné adolescente l’idée d’une carrière de pianiste, il lui en est resté un goût immodéré pour la musique.

« A 18 ans j’ai fermé le piano, je ne l’ai rouvert que bien des années plus tard, enceinte de mon 1er enfant »

Juste le temps, et le bon moment, d’une transmission réussie : la musique est là partout dans la vie de Fabienne mais aussi dans celle de ses enfants.

« Je chante »

Fabienne chante et quand elle dit « je chante » ce n’est pas seulement sa bouche qui le dit c’est tout son corps. C’est à l’écouter sa raison d’être, son épanouissement profond.

Cet épanouissement, Fabienne pourtant ne le conçoit désormais que dans la communion. L’échange, le partage sont des mots qui reviennent sans cesse dans ses paroles .

« Le chant, c’est un don de soi »

Avec une tessiture de soprano, Fabienne se tourne plus volontiers vers des reprises de chanteuses à voix, mais à émotion aussi, Fabienne veut transmettre quelque chose de profond, le message du cœur.

 « On s’éclate »

Depuis quelques années Fabienne fait partie d’un groupe de chanteurs et musiciens réunis autour de la même idée de plaisir et surtout de partage.

Les « Audieuxvisuels », une quinzaine de trublions de la chanson, tous amateurs, venus d’horizons différents, proposent régulièrement leur talents pour des soirées de récital au profit d’associations caritatives.

« On s’amuse ! Ce sont des moments magiques, des moments de joie, une vibration commune pour une cause commune »

Pourtant ce n’est pas toujours facile. Chanter pour des associations qui viennent en aide aux plus faibles, est un engagement qui ne laisse pas indifférent. Cependant Fabienne n’y renoncerait pour rien au monde.

Elle a la musique chevillée au corps mais ne la conçoit pas sans le partage et l’échange et sait bien lui donner un supplément d’âme :

« Les notes toutes seules ne sont rien »

Cette passion, c’est son équilibre, sa force : « Si on m’empêche de chanter, je n’ai plus d’oxygène, c’est comme si le monde s’arrêtait ».

 

 

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s