Sur la peau de mon enfant

J’aime toucher la peau de mon fils de 9 ans. le plus jeune, le plus calin, celui qui se laisse faire.

Quand il vient m’embrasser le matin, il sent encore le sommeil, je le respire d’abord, son cou est encore tiède et humide. Je glisse ma main sous son t-shirt de pyjama tout en sniffant son cou… Il mets ses bras autour de mon cou, pose sa tête dans mon épaule, dort encore un peu …

La première sensation c’est la chaleur familière, rassurante, puis la douceur particulière de cette peau lisse et dense sous mes doigts, le sang qui court, le coeur qui bas. Je parcours son dos, de la pulpe des doigts ou de toute la paume, les contours de ses côtes, ses omoplates. Ce petit corps déjà grand, hier encore, tenait dans mes 2 mains.

C’est bon, c’est unique et irremplaçable …
A chaque fois je me dis qu’il faut que je profite de ces moments, que c’est éphémère, que bientôt il dira « non , arrête maman, c’est bon je suis plus un bébé ». Je murmure à son oreille « tu seras toujours mon bébé ».

Mais je crois qu’il aime bien ça lui aussi …

Stéphanie

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s