Heureux comme Danilo qui roule des mécaniques sur Internet

Dan travaille avec un micro et une caméra toute la journée pour une chaîne de télévision publique. Il est journaliste et pratique son métier avec passion. Mais dans ses rêves de gosse, Dan, lui, s’imaginait ailleurs : sur des circuits automobiles, pour Ferrari, en train de se frotter la tête pour que le bolide aille encore plus vite, plus loin. son rêve c’était : ingénieur dans le secteur automobile. Les moteurs n’auraient plus eu de secrets pour lui, il aurait su régler et dérégler le moindre cylindre, les faire tourner au quart de tour et surtout il aurait baigné dans cette odeur d’huile chaude et de gomme qu’il adore tant.

Celle même qui lui rappelle le garage de son père et cet atelier de carrosserie où il a gagné ses premiers sous à l’adolescence.  Et puis, chez lui, en Lorraine, on lui a toujours appris à se débrouiller, à valoriser le fait-soi-même. Depuis plus de 20 ans à la télé, il a toujours su bricoler avec le son, les images, et le matériel qui va avec. Mais il y avait en lui comme un vide qu’il a comblé grâce à la magie d’Internet.

La petite mécanique 

 » Je suis devenu dingue de petite mécanique « , explique t-il avec un sourire d’enfant qui ne trompe pas.  » La petite mécanique c’est ce que j’appelle les trucs faciles : bricoler sa moto, savoir réparer les petites pannes.  C’est pas un mot qui existe c’est moi qui appelle ça comme ça. « 

Un savoir qu’il a acquis en partant de rien : à partir des forums internet.  » C’est génial tu écris que t’as tel ou tel panne. Et y’a toujours un mec pour te répondre. les gars, ils sont hyper calés et te dise comment faire. » 

 

Désormais c’est même devenu la seule utilité de son ordinateur : naviguer sur le forum des « BMistes », parce que sa moto c’est justement une vieille BMW qui a déjà 27 ans et qui lui coûterait une fortune s’il fallait demander à un garage d’intervenir à chaque fois qu’elle le lâche.

Il y a peu de temps, sa moto a fait un burn out : plus rien, plus de jus. C’était un soir en rentrant du boulot, sur l’autoroute. Il en aurait presque pleuré.

Il n’en revient toujours pas  » un type m’a dit démonte tel pièce, et puis teste les fils… et sur ma pause déjeuner j’ai réparé l’engin. Incroyable ! T’imagines même pas ce que m’aurait demandé un garage pour ça et le temps que ça aurait pris. »

Pourtant pas sûr que sa première motivation soit l’argent. Dan,grâce à internet, il est devenu le p’tit génie de la petite mécanique qu’il a toujours rêvé d’être. Mais comme il n’y a pas plus modeste que lui, il dira toujours que ça n’est pas vrai,  qu’il lui reste plein de choses à apprendre. C’est vrai. Mais ce qu’il oublie de dire spontanément c’est qu’aujourd’hui, lui aussi, est devenu contributeur sur le forum. Il a déjà dépanné un autre BMiste en lui conseillant d’acheter une durite de zodiac plutôt que de se compliquer la vie à trouver une pièce devenue presque introuvable. 

Ce petit côté malin c’est tout lui.

Autre chose : ça n’est pas parce qu’il a réalisé son rêve de gosse, qu’il est le plus fier, Dan. Non, c’est parce qu’en prolongeant sans cesse la vie de sa deux roues chérie, il ne participe pas au consumérisme à outrance qui lui fait horreur. « La jeter ce serait faire un déchet de plus inutile pour la planète, quasi impossible à recycler. »

 

 

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s