La pomme de terre vitelotte, la douceur sous une gueule de boxeur

 

 

La chair violacée, les yeux enfoncés et la face bosselée… A trop la regarder, c’est qu’elle nous ficherait une peur bleue, la vitelotte.

Cette drôle de pomme de terre oubliée a tout le corps molesté. Recouverte d’ecchymoses, on dirait qu’elle a pris un coup, la tubercule. Un uppercut. Une patate. Direct, en plein visage.

Mais sous ses airs de boxeuse, la vitelotte est surtout le caïd des plats cuisinés.

Imaginez… le fondant d’une purée avec cet œil au beurre noir… Les pommes de terre en robe de chambre n’ont qu’à se rhabiller ! Madame Vitelotte, elle sort toujours en tenue de soirée, elle. Le teint maquillé.

En fait, sous ses airs de « castagneuse » des jardins, ce légume noble a le sang bleu.

La vitelotte, c’est une race de prestige. Pensez ! Sa lignée remonte à 1817. Aux Halles de Paris, elle faisait déjà partie des coquettes, parmi les 6 espèces de pommes de terre reconnues par la Société royale. Comme disait Apollinaire, « avec sa couleur de cerne et de lilas »,  elle n’a pas de quoi rougir face aux autres favorites de l’époque : la jaune, la grise, la violette, la hollande ou la patraque.

En fait, si la vitelotte a la peau dure, c’est pour mieux révéler la douceur, qu’elle cache à l’intérieur. Quand vous l’aurez dévêtue, c’est un petit goût de châtaigne qui vous mettra K.O. Emincée en chips, elle alliera la force du croquant au suave du sucré. Même réduite en purée, la reine du ring ne se délitera pas. Roulée en quenelles, poêlée ou frite, ce légume bleuté vous étonnera quel que soit son état.

La Vitelotte, c’est la blue note de votre partition culinaire.

Laure

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s