Recette d’un bon coureur

Bon à savoir! 🙂

Il existe la page blanche pour l’écrivain et pour le coureur à pied, il existe la « faiblesse mentale ». Comment devenir endurant ? Comment devenir un bon coureur ? La recette est plutôt aisée.

Il faut tout simplement se convaincre que c’est possible. Un bon mental permet de se surpasser. Tant que nous sommes convaincus que c’est le mental qui mène nos jambes et non le contraire, tout est possible.

Lorsque nous nous mettons des barrières « psychologiques » avant même de commencer une course, nous pouvons être sûr que nous n’y arriverons pas. J’ai pu en faire l’expérience, lors de mes premières foulées. En effet, j’étais persuadée que je ne pouvais pas aller au-delà du quart d’heure de course. Grossière erreur!

La force, le pouvoir, du mental dépasse tout ce que nous pouvons imaginer. Nous n’utilisons qu’une infime partie de nos capacités. Comme le sujet me passionne, j’ai décidé de me documenter. Ainsi, j’ai pu apprendre que je pouvais pousser mon corps au-delà des limites que je lui imposais. Ces lectures enrichissantes ont mis fin à mes souffrances, mes douleurs, mes courbatures de débutant(e). En quelques semaines, je suis passée au stade supérieur, au nirvana du coureur. Passant du jour au lendemain de 20 min en moyenne à 1h15. Depuis, c’est l’apothéose!

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s