Le brillant élève Emmanuel Macron manque-t-il d’imagination ?

Emmanuel Macron, ancien ministre de l’économie du gouvernement de François Hollande est candidat à la Présidentielle 2017.

Depuis qu’il a claqué la porte du gouvernement en août 2016, Emmanuel Macron semble endosser le rôle du bon élève qui a décidé de sortir du rang pour prendre la place du super héros qui sauvera l’établissement de l’immobilisme et changera le destin de ses petits camarades.

Brillant mais sans les stigmates du premier de la classe, propre sur lui pour ne pas choquer les profs, rusé comme un renard et fougueux comme un jeune chien qui renverse le jeu de quilles, on le trouve gonflé et on l’apprécie surtout pour ça.

Mais à l’aube de ses 40 ans, ce bébé moulé Cinquième République qui regarde droit dans les yeux son interlocuteur et analyse la situation de la France de façon pragmatique a t-il pensé à télécharger sur son smartphone l’appli « Dessines-moi une vision digne de ce nom » Ou bien s’est-il pris au jeu du « faux rebelle » en quête de reconnaissance frustré d’être toujours catalogué « bon élève propre sur lui » ?

 

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s