Le coup de gueule un peu suspect du chef Vincent Durin contre Tripadvisor

Dans une video postée sur internet, Vincent Durin, chef renommé du restaurant « Les Moulins de Saint Aygulf » est très remonté.

« Espèce de trou du cul ! »

Après avoir lu des critiques négatives sur le site « Trip Advisor », le chef varois s’enflamme. Visiblement très en colère, il répond aux internautes : « La crème au citron bergamoté, bah oui elle a le goût de la bergamote espèce de trou du cul, forcément puisque c’est du citron à la bergamote ! »

Coup de gueule viral

Il tape sur sa table, hurle, insulte. Ces « espèces d’enculés » qui postent des « avis à deux balles », et « qui se prennent pour des grands chefs », il en a « plein le cul ». Résultat, le buzz assuré sur les réseaux : en 6 jours, le coup de gueule est déjà vu près de 600 000 fois.

La mise en ligne d’avis par milliers, postés anonymement sur les guides touristiques en ligne, est souvent particulièrement dure à vivre pour les professionnels ainsi évalués. Les avis sont parfois très ingrats, injustes, diffamatoires. Et qu’un chef puisse y réagir vertement, c’est bien compréhensible.

Des critiques plutôt courtoises 

Mais à y regarder de plus près, « ces espèces d’enculés »  de critiques ne sont ni très nombreux, ni très virulents. Bien au contraire. Sur l’écrasante majorité des 460 avis postés, le chef est excellemment noté, voire encensé. 1er sur les 39 restaurants de la commune, il reçoit une pluie d’avis intitulés : « Excellent ! » et obtient une note globale de 4.5/5, rarissime.

Evidemment, le chef ne voit et ne retient que 3 avis, récents, qui ne le qualifient effectivement pas « d’excellent ». Mais dont les critiques sont finalement plutôt mesurées.  L’avis qui occupe toute l’attention du chef le note même à 3/5, soit une note très enviable par rapport à la moyenne des professionnels évalués.

« La bergamote prend le dessus et explose le palais », commente sobrement l’internaute. Pas de quoi se faire « trancher la gorge » par Enriqué, le collègue espagnol de Vincent Durin. Le contributeur termine même en rappelant que c’est « un resto qu'[il] apprécie tout particulièrement », et félicite « le service impeccable, comme d’habitude nous sommes chouchouté ».

« Buzzez », il en restera toujours quelquechose

Le chef rejette les critiques sans fondements. Chacun pourra s’interroger sur les coups de gueules sans fondements. Voire opportuns. Car non content d’engranger les vues, Vincent Durin poste sur son profil Facebook tous les articles de presse relatifs à son coup de gueule video. A croire que sa colère si spectaculaire s’est transformée en un joli coup de pub bon marché. Peu importe d’ailleurs que sa colère soit justifiée ou non, il fait le spectacle ! Et peu importe qu’il insulte, agresse, ou menace : il fait le buzz !

Si l’on était médisant, on en viendrait à se demander si cette colère est bien sincère ou si elle ne serait pas un tantinet orchestrée. Juste pour qu’on en parle. Et d’ailleurs, de ce point de vue c’est réussi… On en parle.

Mathieu

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s