Pollution des sols agricoles : L’agronome Claude Bourguignon réclame un procès contre Monsanto pour « crime contre la vie »

bourguignon

 

Nouveau cri d’alarme de l’ingénieur agronome français Claude Bourguignon.  Le défenseur des sols agricoles réclame la création d’un tribunal  international pour « crime contre la vie ». Le numéro 1 mondial des pesticides et semences Monsato-Bayer est visé.   

Monsanto et Bayer condamnés, souhaite Claude Bourguignon. Pour « crime contre la vie ». Un microbiologiste révolté.

Cette fois-ci, Claude Bourguignon espère que son cri d’alarme sera entendu par l’ensemble des États, l’Union européenne et l’OMC (Organisation mondiale du commerce). L’ingénieur agronome français, ancien chercheur à l’INRA a fondé le  Laboratoire d’analyse microbiologique des sols (LAMS).  Il demande que soit créée un tribunal international pour juger les « crimes contre la vie ». Il pointe particulièrement du doigt les géants industriels Monsanto-Bayer, pour leurs produits phytosanitaires nocifs. Ce tribunal international permettrait de juger ces bêtes noires des écologistes. « Ils ne respectent ni la nature, ni les sols, ni l’homme et sa santé ». En cause, les perturbateurs endocriniens aux lourdes conséquences sanitaires.

GERMANY-US-FARMING-CHEMICALS-BAYER-MONSANTO

En conférence, Claude Bourguignon explique : « Les engrais chimiques tuent profondément les sols. On a divisé par deux notre matière organique. L’argile s’en va. Les sols meurent. Ils ne valorisent plus la génétique des plantes ».

Les  pesticides seraient responsables de la dégradation biologique des sols. Enfin, il dresse ce constat alarmant : «On comptait 2 tonnes de vers de terre à l’hectare en 1950. Nous sommes à moins de 100 kg/ha aujourd’hui. Ils sont pourtant indispensables ». Ce sont en effet les vers qui enrichissent la terre. Leur disparition s’ajoute aux 30% d’insectes en moins sur quelques années. Cela  justifie la création d’un tribunal international pour que ces firmes, sans limite ni frontière, puissent y être jugées.

Planter des arbres est l’une des solutions, car ils sont les maîtres du sol

L’agronome français propose comme idée centrale de remettre l’arbre au centre du système, « il est indispensable dans  la planète car c’est le seul capable de remplir la nappe phréatique ». L’arbre, en faisant tomber ses branches, permet une forme de revitalisation de nos sols. L’impact sur l’écosystème est réel. Le  bénéfice est total.

Pouvoir faire une agriculture durable

Le biologiste est néanmoins contesté par une partie de ses pairs qui le trouvent alarmiste. Peu lui importe, il  évoque un système agricole à bout de souffle dirigé par des puissances  économiques au point précise-t-il que  « l’agriculture depuis cinquante ans fait tout  pour enrichir l’agro-industrie » . Il milite donc pour réinventer l’ensemble d’un système.  Pour y parvenir, il propose un changement des pratiques agricoles. Les agriculteurs seront les premiers à être sensibilisés. Premiers acteurs de cette mutation, ils pourraient cultiver leurs terres sans l’éroder. La Terre ne nécessitant aucun engrais et donc aucun pesticide, là est la clef et le début d’une nouvelle pratique.

A ses détracteurs, il répond que ces nouvelles pratiques durables permettraient de nourrir un milliard d’hommes souffrant de famine sans aucune difficultés. Claude Bourguignon, défenseur des sols agricoles souhaite ainsi rétablir une forme de bon sens. Il invite à ouvrir  « Le grand  livre de  la nature ». Son appel à créer un tribunal international pour crime contre la vie permettrait de faire respecter non seulement les sols agricoles, la biodiversité, et surtout la santé publique.

ZH

Publicités
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s