A calais, deux hommes ivres de colère font face aux migrants, l’und’eux brandit un fusil

Un vidéaste amateur a été le témoin d’une scène particulièrement violente entre les migrants et les habitants de Calais ce samedi 23 janvier à Calais. Un homme excédé a pointé son fusil sur les manifestants. Un face à face qui aurait pu tourner au drame.

2765711lpw-2765743-article-migrants-calais-jpg_3336248_660x281À Calais, la tension est palpable depuis plusieurs mois entre les migrants et la population locale. Ce samedi 23 janvier, elle est montée d’un cran et aurait même pu très mal se terminer. Alors que les soutiens aux migrants défilent dans la ville un homme, excédé, sort de chez lui et semble défier les manifestants. Le vidéaste amateur saisit tous les moments de cette scène surréaliste

« Fils de pute, bâtard »

sans-titreAux côtés de cet homme, une femme tente à plusieurs reprises de s’interposer pour le calmer et surtout pour l’inciter à rentrer chez lui. En vain. Il la repousse sans violence mais avec fermeté. Toute son attention et surtout sa colère sont concentrées sur les manifestants. « Fils de pute, bâtard » lance t-il aux manifestants. L’homme, rapidement rejoint par un deuxième, plus jeune celui-là, reçoit en réponse un pneu de bicyclette. ce qui ne fait qu’envenimer la situation. les poings levés et n’ayant aucunement l’intension de se laisser intimider, les deux hommes tentent alors, à plusieurs reprises, de s’approcher des manifestants. La haie située entre la rue et la maison devient un obstacle ou plutôt un paravent salutaire. Sans cet obstacle, on n’ose imaginer la suite. N’y tenant plus, le jeune homme brandit alors un fusil vers les manifestants mais semble très vite prendre conscience de son geste répréhensible, il dira plus tard qu’il s’agissait d’une arme factice.

Regardez la vidéo :

 

 

 

Publicités