[hide]Titrer et légender

  La vidéo a été reprise dans un texte fantaisiste, excellent contre-exemple de qualité, .

Publicités

7 commentaires pour [hide]Titrer et légender

  1. gerbault dit :

    TITRE

    LA SURPRENANTE RENCONTRE DEVANT LA STATUE DE LA LIBERTE A NEW YORK
    ENTRE NACY LA SURFEUSE ET UNE BALEINE A BOSSE

    Imaginez une surfeuse un samedi après midi
    il fait beau ce jour là sur l’hudson au loin la statue de la liberté attend sa cargaison de touristes
    tout prés de la surfeuse deux amis sur une autre embarcation,une petite barque ,l’attendent pour partager avec elle ces moments de douceur et de quiétude

    elle,appelons la Nancy,se rêve à Hawaï,à Hossegor,attendant des rouleaux magiques pour se dresser fièrement sur sa planche et entrer dans des tunnels plus long que le tunnel sous la manche
    et soudain cette harmonie se brise
    un immense souffle sort de l’eau des vagues se forment une nuée de gabians accourent à tire d’ailes
    et une majestueuse baleine à bosse apparaît furtivement d’abord puis dans toute sa grandeur 27 mètres de long 15 tonnes
    elle dresse fièrement sa bosse avant de replonger en agitant une dernière fois sa queue gigantesque

    la surfeuse n’en peut mais
    elle se réfugie derrière la barque de ses amis et
    le temps de reprendre ses esprits ,elle se demande elle leur demande si c’était une vision un rêve un cauchemar une hallucination??

    Non tout cela était bien réel et grâce à la magie de cet internaute
    Ce choc entre la naïade et la baleine fait maintenant le tour de la toile

    Nancy elle est rentrée chez elle et depuis regarde en boucle ces images
    elle n’y croit toujours pas

    yves

    • redigerweb dit :

      Pas d’écriture en majuscules.
      Joli texte fantaisiste, se dira l’internaute en voyant la vidéo.
      Barque = kayak, etc.

      Reprendre en décrivant la vidéo, si tu veux bien.

  2. vitiellojb dit :

    A New-York une surfeuse a failli se faire manger par une baleine

    Il etait 11 h ce matin a New York sur l ‘Udson lorsque qu’ une surfeuse a certainement eu la peur de sa vie.Il faisait pourtant un temps magnifique,les mouettes tournoyaient dans le ciel, mais au moment ou la jeune femme est passée a coté de deux kayakistes une enorme baleine a surgit a quelques metres,la geule grande ouverte.L’animal essayait d’engloutir un banc de sardine qui se deplacait juste en dessous d’elle.La baleine qui devait depasser les vingt tonnes a disparue pendant que la surfeuse et les amateurs de kayak s’enfuyaient.Heureusement les baleines ne sont pas carnivores mais la jeune femme aurait pu etre assomée ou happée par ce type de cetacé que l on ne voit pas d’habitude si près de la cote a New York. jb

    • redigerweb dit :

      Tiens, là encore de la jolie fantaisie.
      Décrire avant d’interpréter, les faits PUIS le commentaire.
      Combien de baleines à bosse ? Où fuient-ils ? Est-ce New York ?
      Une relecture pour mettre les accents et valider l’orthographe.

  3. redigerweb dit :

    Vous pouvez mettre vos commentaires dans un article publié ?

  4. Petitfelix dit :

    La baleine surprend la surfeuse sur son territoire…

    La caméra tourne…la mer, le soleil et une surfeuse qui se pavanait sur sa planche…tout en rejoignant un couple
    d’amis installés sur un bateau jaune sur fond bleu…Belle journée paisible!!!
    Seuls les cris des mouettes voltigeant de façon désordonnée semblent annoncer une étonnante surprise…
    Elle passe au premier plan telle une nageuse olympique filmée au ras de l’eau élancée et extêmement élégante… Elle, c’est la baleine dite « à bosse »!!
    La surfeuse se cache derrière le bateau, elle lui laisse la
    place… Les mouettes s’excitent et accompagnent la reine des mers comme si elles voulaient déjeuner sur son dos.
    La caméra accompagne le mouvement de la baleine, petit retour vers la surfeuse et le bateau puis rapidement retour à nouveau vers la grande dame… Trop tard, elle a disparue!

  5. redigerweb dit :

    La mer est calme. La jeune surfeuse n’attend pas de grosses vagues. Les cheveux bouclés et la peau bronzée sous son maillot de bain deux pièces, elle se repose à califourchon sur sa planche. Elle sourit et semble détendue. Les rouleaux ne sont plus au programme. Elle pose tranquillement devant la caméra d’un de ses amis. Des images de vacances seulement troublées par l’arrivée d’un kayak de mer propulsé par deux solides rameurs. Les mouettes ne se doutent pas non plus que dans une poignée de secondes va surgir l’exceptionnel.

    La gueule béante.

    Ils sont donc quatre : la surfeuse, les deux rameurs et le videaste amateur à se retrouver pétrifiés en voyant sortir des eaux cette masse noire . Le mastodonte est une baleine à bosse, une espèce dont les plus grands specimens peuvent mesurer jusqu’à 14 mètres de long et peser 25 tonnes. La baleine a bosse est aussi réputée pour ses sauts spectaculaires comme celui filmé non loin du rivage et qui a effrayé nos quatre estivants, tous sortis indemnes de l’aventure

    Sébastien

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s